Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

31/03/2010

Le Ministre Mwando Simba séjourne à Goma

RDC : Goma

 

Le Ministre de la Défense est arrivé ce mardi à Goma

 

Le Ministre de la Défense, Mwando Simba, est arrivé ce mardi 30 mars à Goma par un régulier de Hewa Bora,  en provenance de Kinshasa, siège des institutions de la République Démocratique du Congo. Le Gouverneur de la province du Nord Kivu, Julien Paluku devrait accueillir le Ministre de la défense et accompagner aussi par contre le Ministre de la Foncton, Dieudonné Upira Sunguma qui vient de terminer sa mission dans la province du Nord Kivu.

Tandis qu’à bord de même avion qui transportait le Ministre de la Défense et prenait celui de la fonction, une personnalité qui a été depuis mlongtemps considéré comme un baobab dans le Kivu s’y trouvait son corps.

Il s’agit de feu  Augustin Simanga. Le defuint est considéré comme un baobab, sion une colonne. Son corps a été conduit par notre ambassadeur au Qburundi, où il y a presté aussi comme diplomate. Ancien réalisateur deu projet Synelac qui est devenu aujourd’hui une source de ramification de nos relations avec le Burundi et le Rwanda, il y fut le tout premier Directeur Général.

Il vient de quitter cette terre des hommes à l’âge de 66 ans. Mort depuis le jeudi 25 mars à Kinshasa, à CLK. Il laisse une veuve et plusieurs enfants. Son corps aussitôt arrivé a été transféré à Butembo.

Plusieurs personalités étaient présentes à l’aéroport pour saluer la mémoire de l’illustre disparu. Notamment le Gouverneur de la Province,  quelques membres du Gouvernement provincial et quelques notabilités de la province et certains membres de la famille présents à Goma.

Le Scribe

17:30 Publié dans Rédaction | Lien permanent | Commentaires (0)

Fin de la mission du Ministre Dieudonné Upira de la Fonction publique à Goma

2ème et dernière Journée de la visite du Ministre de la Fonction publique à GomaDieudonné Upira Sunguma reçu en audience par le Gouverneur Julien Paluku  



Arrivé dimanche 28 mars 2010, dans la ville de Goma, le Ministre de la Fonction Publique, Dieudonné Upira Sunguma a été reçu en audience par le Gouverneur de la Province, Julien Paluku Kahongya, auprès de qui, il a présenté ses civilités. Le ministre Dieudonné Upira qui séjourne dans cette ville pour le suivi de recensement des agents de la Fonction publique effectue officiellement sa première mission depuis sa nomination en qualité de ministre. Prenant la parole, le gouverneur Julien Paluku l’a souhaité une bienvenue en cette terre touristique de Goma et l’a remercié d’avoir choisi le Nord Kivu pour sa première sortie. Il l’a aussi félicité pour le recensement qui se déroule très bien jus que là. Il a donc clos ses propos en lui réiterant un bon séjour de travail et un bon retour à Kinshasa.
Après cette audience le Ministre et sa délégation se sont rendus à la Mairie de Goma, où il a eu une séance de travail avec les Chefs de divisions du Nord Kivu. La délégation a été conduite par Mme le Ministre provincial de la Fonction publique/Nord Kivu, et du Directeur de la province du Nord Kivu qui, d’ailleurs a pris la parole au nom de la province pour pésenter l’orateur du jour, qui n’est autre que le Ministre Dieudonné Upira.
Dans son mot d’introduction, le Directeur de Province a remercié le Ministre de la Fonction publique du Gouvernement central d’être parmi ses collaborateurs avant de lui accorder la parole.
Le ministre Dieudonné Upira S. a commencé par remercier la notabilité et la population pour l’accueil chaleureux réservé à sa délégation et à lui-même. Il a ensuite parlé du recensement qui est un des volets de la réforme de notre administration pilotée par son ministère depuis 2003 et qui doit aboutir à la maitrise des effectifs de fonctionnaires de l’Etat et permettra à évaluer l’enveloppe salariale. Les chefs des divisions qui sont les piliers de l’administration constituent le groupe le plus concerné pour la réussite de cette opération.
Après la Mairie, le Ministre a effectué une visite sur le site de recensement à la Division provinciale de la Santé publique, où se déroule ces travaux. Les après-midi étaient réservés aux audiences que le Ministre avait accordées aux syndicalistes du Nord Kivu, au responsable de PNUD, à la délégation des agents retraités, aux responsables des équipes de la fonction publique déployées au Nord Kivu pour le travail de recensement.
Dans la soirée, il aura une rencontre avec les autorités de la place, à qui il dira aurevoir pour son retour.
Il a quitté la ville de Goma par un régulier de Hewa Bora le maredi, parès une séance de réunion de travail avec le partenaire de son ministère à ce recensement qui est le Programme des Nations Unies pour le Développement, PNUD en sigle.
Le Scribe

16:16 Publié dans Rédaction | Lien permanent | Commentaires (0)

29/03/2010

Sarkozy pour une nouvelle donne

Sarkozy: "Faire une place aux continents de demain"

Les Etats-Unis et l'Europe doivent «demander la réforme de la gouvernance mondiale», en permettant notamment à «chaque partie du monde» de disposer de représentants permanents au Conseil de sécurité de l'ONU, a estimé lundi le président français Nicolas Sarkozy, lors de son discours à l'université de Columbia, à New York.

«Nous (les Etats-Unis et l'Europe, NDLR) devons demander la réforme de la gouvernance mondiale pour faire une place aux continents de demain», a déclaré le chef de l'Etat, citant en exemple le Brésil, l'Inde et l'Afrique. «Si nous ne changeons pas la gouvernance mondiale, nous n'avons aucune chance d'apporter une réponse aux conflits de demain», a-t-il insisté.

«Pour l'Iran, à l'endroit duquel nous devons faire preuve de la plus grande fermeté -il ne doit pas se doter de l'arme nucléaire: nous avons besoin du soutien de la Chine et de la Russie pour le sanctionner», a-t-il expliqué. «Chaque partie du monde doit avoir deux à trois représentants au sein du conseil de sécurité (de l'ONU, NDLR) comme membre permanent», a détaillé le président en réponse à la question d'un étudiant américain. «Chaque partie du monde doit pourvoir déterminer librement comment elle choisit ses deux ou trois représentants.»

«Mon ambition, c'est de faire avancer ce dossier très fortement au moment où la France assurera la présidence du G-20 et du G-8», en 2011, a-t-il souligné. «Je souhaite également la formation d'un nouvel ordre monétaire international», a ajouté M. Sarkozy, précisant que ce sujet se trouverait au menu des discussions prévues le lendemain à Washington avec Barack Obama, à l'occasion de son déplacement aux Etats-Unis.

Le Conseil de sécurité de l'ONU se compose actuellement de 15 membres, dont cinq permanents disposant d'un droit de veto: les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne, la Russie et la Chine. Les autres sont élus pour deux ans. Il n'a été réformé qu'une fois, en 1963, avec la création de quatre nouveaux sièges non permanents ont été créés. Toute réforme nécessite l'accord d'au moins les deux tiers des Etats membres de l'ONU et celui de tous les membres permanents.

19:59 Publié dans Rédaction | Lien permanent | Commentaires (0)