Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/04/2010

La nouvelle liste dans le transport aérien en Europe

Transport aérien : la nouvelle liste noire européenne




Bruxelles vient de mettre à jour sa liste noire des compagnies aériennes et des pays qui ne se préoccupent pas suffisamment de la sécurité du passager. Entrent dans ce club l'Angola, le Soudan et les Philippines qui rejoignent 17 autres pays ; au total, ce sont 278 compagnies, qui sont interdites d'exploitation et de survol de l'Union européenne. Les pays blacklistés représentent près de 10 % des 190 adhérents de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), une émanation de l'ONU. La plupart d'entre eux ne possèdent pas d'administration du transport aérien ou celle-ci est complètement inefficace et/ou corrompue, au point que les règles minimales de sécurité sont inapplicables.
Toutefois, l'Union européenne ne raye pas totalement un pays de la carte du monde aéronautique si une compagnie aérienne fait en sorte que les trois aspects majeurs de la sécurité aérienne - formation des équipages, maintenance des avions, opérations aériennes - soient au niveau requis. Ainsi, TAAG Angola Airlines, compte tenu des progrès réalisés, est autorisée à desservir l'Europe. De même, Air Koryo, titulaire d'une licence en République populaire démocratique de Corée, interdite depuis mars 2006, peut reprendre ses activités à condition d'utiliser uniquement deux appareils ayant des équipements aux normes occidentales. Quant à Iran Air, l'UE impose des restrictions compte tenu des incidents et accidents graves subis par le transporteur ainsi que de la surveillance insuffisante exercée par les autorités durant l'année écoulée. On sait que, soumis à l'embargo, l'Iran ne peut importer de pièces détachées d'avion et se les procure au marché noir. Seuls certains appareils d'Iran Air sont toutefois autorisés à se poser en Europe. La liste - des Airbus et des Boeing assez récents - est accessible sur le site de la Commission. Cette énumération reste opaque pour le passager qui ne trouve pas sur son billet d'avion le modèle et l'immatriculation de l'appareil qu'il va emprunter.


Montrée du doigt dans la dernière édition de la liste par l'Agence européenne de la sécurité aérienne, comme l'est cette fois l'Albanie, l'Égypte semble avoir retenu la leçon. À la suite d'une visite sur place pour vérifier les fonctions de surveillance de l'aviation civile et les performances de certains transporteurs, dont Egyptair, les experts européens ont conclu que ces autorités exercent leurs responsabilités correctement.


21:05 Publié dans Rédaction | Lien permanent | Commentaires (0)

RDC:Maker Mwangu fin de séjour à Goma

EPSP

Maker Mwangu a pocédé à la remise des motos et autres matériels aux inspecteurs de l’Enseignement Primaire Secondaire et Professionnel

 

Le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel, Maker Mwangu a terminé sa mission dans la ville de Goma, où il devrait procéder à la remise des matériels et des motos pour les Inspecteurs de l’EPSP de provinces du Nord Kivu, du Sud Kivu et de Maniema.

La cérémonie a eu lieu à l’enceinte de la Division Provinciale de l’EPSP dans la ville de Goma devant le Gouverneur de la Province du Nord Kivu, Julien Paluku Kahongya et de Mme la Minstre en charge de l’EPSP, Adèle Bazizane Maheshe.

Tous les inspecteurs provinciaux de ces 3 provinces étaient présents pour recevoir de mains de Maker Mwangu ce qui leur a été destiné.

Ainsi, dans son mot de circonstance, l’I nspecteur Provincial du Nord Kivu qui paralit au nom de tous les inspecteurs a eu de mot de bienveillance et de remerciement à l’adresse du Gouvernement de la République Démocratique du Congo qui a su penser à l’enseignement.

Prenant la parole, le Gouverneur de la Province du Nord Kivu, Julien Paluku s’est exprimé en ces termes : ‘’ On ne peut être ministre ou Président de la République, sans passer par l’éducation. Voici on a toujlours dôté les inspecteurs de la santé, des ongs, mais aujourd’hui on vient de dôter l’enseignement, or tout le monde que ce soit médecins, ministres sont passés par l’enseignement’’.

Le Ministre Maker Mwangu a, quant à lui dit : ‘’ qu’il n’y a pas de développement sans l’éducation’’

Les bénéficiaires du jour

 

Ainsi 60 motos ont été remis aux inspecteurs de trois provinces, repartis de la manoère ci-après : Nord Kivu : 21 motos, soit 12 pour mes inspecteurs Chefs de pool et 9 pour les inspecteurs de Secope ; le Sud Kivu : 22 motos, soit 16 pour les inspecteurs chefs de pool et 6 pour les inspecteurs de SECOPE et le Maniema a reçu 17 motos, soit 10 pour les inspecteurs chefs de pool et 7 pour ceux de SECOPE.

C’est grâce à un financement de la Banque Africaine de Développement et en passant pa l’ICOPE que cette dotation a été matérialisée.

Aussi, il faut noter que 8 véhicules sont en route et qui constitue un don du Ministère de l’EPSP aux inspecteurs de Provinces qui leur seront relmis d’ici la fin du mois. Des véhicules de marque Land Cruiser. Et, c’est par là qu’a pris fin le séjour du Ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Professionnel, Maker Mawangu dans la ville de Goma.

Pasteur Tshibangu

 

 

 

20:16 Publié dans Rédaction | Lien permanent | Commentaires (0)

01/04/2010

RDC:Maker Mwangu à Goma

EPSP Maker Mwangu à Goma pour la remise des matériels destinés à l’Enseignement des enfants congolais C’est ‘’sur instruction du Chef de l’Etat que nous sommes venus pour remettre les matériels pour le compte des inspecteurs d’enseignement dans les deux provinces du Nord Kivu, du Sud Kivu et celle de Maniema’’, a souligné le Ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Porfeesionel, Maker Mwangu. En effet, il a été accueilli à l’aéroport international de Goma par Mme Adèle Bazizane Maheshe en sa qualité de Ministre provincial en charge de l’EPSP dans la Province du Nord Kivu. Plusieurs personnalités de l’EPSP/Nord Kivu s’étaient raasemblés pour faire honneur à leur ministre de tutelle. Il faut certainement souligné que le Gouvernement de la République conjugue pleinenement des efforts pour venir en aide de cette partie du pays, longtemps martyrisée et, raison pour laquelle un constate ce dernier temps la multiplication de visqites des autorités et des membres du Gouvernement central. Question de leur expliquer que la province du Nord Kivu et voire même celle du Sud Kivu, ne sont pas oubliées. En effet, la remisze en question se fera demain vendredi, journée choisie pour remettre des matériels aux inspecteurs de l’EPSP et tous les chefs des bureaux de la Province du Nord Kivu, qui se sont déplacés pour la vile de Goma, chef lieu de la province du Nord Kivu. A une question d’un confrère qui voulait savoir l’issue de recensement biométriques des fonctionnaires, car on a vu tous les fonctionnaires être recensés à l’exception des enseignants de l’EPSP. Le ministre de l’EPSP, Maker Mwangu s’est expliqué en ces termes : ‘’ il y a un recensement admisnitratif qui s’opère déjà. Après ce recensement adlinistrratif, les cartes scolaires suivront, il faudrait que nous connaissions combien d’enseignants qui sont dans la province du Nord Kivu, combien d’options et combien d’élèves et, ensuite viendra le recensement biométrique des enseignants. Le Ministre Maker Mwangu a rassuré tous les inspecteurs de l’acquisition d’une moto chacun et de proved des véhicules comme promus par le président de la République. Pour le moment Maker Mwangu procédera à la remise d’autres matériels aux inspecteurs de l’Ensegnement Primaire Secondaire et Professionel de provinces du Nord Kivu, du Sud Kivu et de Maniema. Pasteur Tshibangu

18:25 Publié dans Rédaction | Lien permanent | Commentaires (0)