Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/01/2011

RDC Discours sur l’Etat de la nation du Président de la République

Discours sur l’Etat de la nation du Président de la République Les Chefs des exécutifs provinciaux donnent leurs avis et considérations Conformément aux dispositions, le Chef de l’Etat de la République Démocratique du Congo doit rendre compte de l’état de la Nation devant les deux chambres du Parlement réunies en Congrès avant les vacances parlementaires. Cet événement associe aussi tous les gouverneurs de toutes les provinces du pays. Aussi nos limiers ont approchés certains gouverneurs qui n’ont pas de réagir, il s’agit de Trésor Kapuku, du Kasaï Occidental, de Médard Autsaï Asenga, de la Province Orientale, de Julien Paluku Kahongya, du Nord-Kivu et de Marcellin Cishambo Ruhoya, du Sud-Kivu. Sur les lignes qui suivent les avis et considérations de ces gouverneurs très proches du Président Joseph Kabila Kabange. Trésor Kapuku du Kasaï Occidental a dit : « C’est un discours très clair et très pragmatique, expliquant tout ce qui devrait être fait et tout ce qui est fait et nous lançant sur les « grands espoirs de l’avenir ». Et, surtout pour le Kasaï-Occidental, le début de Katende en est un. Dans deux ou trois mois, la population des Kasaï vont voir enfin ce rêve vieux de plus de 56 années se traduire en réalité. » Le Gouverneur Trésor Kapuku a confirmé le décollage du Kasaï-Occidental : « Je ne sais pas quel terme qu’il faut utiliser puisque tout est là. Il n’y aura plus d’obstacles. Et, enfin beaucoup d’espoir et beaucoup de participation et beaucoup d’amour vis-à-vis du Chef de l’Etat et de l’ensemble de la gouvernance actuelle » Médard Autsai Asenga dit pour sa part : « Le Chef de l’Etat a démontré, a expliqué et a rendu pratiquement un discours bilan, il a fait voir d’où venons-nous ? Où sommes-nous ? Et où allons-nous ? Où avions-nous trouvé le Congo ? Là où nous avions trouvé le pays ces histoires existaient-elles ? Bien, c’est lui qui a travaillé avec son peuple. Que ça soit sur le plan sécuritaire, sur le plan politique, sur le plan économique ou sur le plan social, le peuple congolais doit savoir que le Chef de l’Etat est comme une « église au milieu du village » Il a tout fait pour rétablir la paix, et la paix est revenue. Et, si nous disons ces choses, les kinois ne le comprennent pas très bien. Mais nous qui sommes de l’intérieur, dans des provinces, nous sommes témoins de ce que dit le Chef de l’Etat, il a fait des grandes choses, nous sommes fiers de lui. Le discours de ce jour est un discours de l’espoir. Il n’y a pas à se décourager, allons de l’avant. Ce pays a été détruit, il y a plus de 40 ans, ce n’est pas en 5 ans que tout devrait rentrer en ordre, mais nous devons avoir de l’espoir que le Congo sera reconstruit et modernisé. Et, il faut que les élections se passent correctement. » Enfin le Gouverneur Médard Autsai de la Province Orientale a présenté à toutes les filles et à tous les fils de la Province Orientale le vœu d’espoir : « Les filles et les fils de la Province Orientale sont très contents de ce discours. Car l’espoir est permis, la sécurité est revenue. Sans sécurité, on ne peut pas exécuter les 5 chantiers. La Province Orientale est témoin de tout ce que le Chef de l’Etat fait ou, est entrain de faire. Dès mon retour, j’essaierai de faire la restitution. C’était un beau discours, riche… Nous allons le rediffuser. La Province Orientale est très contente. » Abordant le volet « élections », il a promis que la Province Orientale fera passer le Chef au 1er tour. « Vous savez que la Province Orientale a 14,5 millions d’habitants, c’est un grand poids lourd. La Province Orientale fera passer le Chef de l’Etat au premier tour. C’est tout ce que nous sommes entrain de faire. Qu’on le veuille ou pas, le 1er Tour, le Chef de l’Etat va l’emporter. Sachez que la sécurité est revenue dans la Province Orientale, en dépit de quelques petits foyers d’insécurité que nous allons mater bientôt. » Pour sa part, le Gouverneur du Nord-Kivu Julien Paluku Kahongya, il nous déclare que « la Province du Nord-Kivu comme les dix autres provinces ont bénéficiées du tour d’horizon que le Président de la République a fait comme tout le monde l’a constaté. Le Chef de l’Etat a fait un état des lieux de la mise en œuvre des Cinq chantiers, car en fait ce que la population ne reconnaît pas, la communication par rapport aux chantiers de la République, la communication en rapport aux problèmes qu’a connu le pays depuis 1960. Et, lorsqu’on voit le Président faire un bilan de 5 ans, on croit qu’en 5 ans on peut résoudre tous les problèmes que nous avons connus. Donc, j’estime qu’il faut qu’n se ressource sur la phrase qui dit que « c’est l’infrastructure qui détermine la super structure. On ne peut pas développer le pays, sans qu’on ait balisé le terrain. Et, ce que le Président Kabila est entrain de faire, c’est d’abord de baliser le terrain pour que les générations futures puissent demain se ressourcer sur ce qu’il aura balisé comme terrain. Que donc, il nous a donc montré 3 grands défis ; les défis sur lesquels nous devrons faire face, notamment la mise en valeur ds richesses naturelles, la mise en valeur de nos ressources humaines et nous considérer tous comme acteurs et non pas voir dans le Chef du Président de la République ou dans ceux des autres dirigeants, les responsabilités seules de devoir conduire le pays dans le meilleur destin. Nous devons en conjuguer nos efforts, chacun doit amener son apport pour que nous puissions arriver dans un pays qui, dans 10, 15 ou 20 ans ressemblerait ç d’autres Etats du monde. Le Gouverneur Julien Paluku a terminé son propos par exhorter les filles et fils de la Province du Nord Kivu à soutenir le Président de la République, « C’est que nous avons comme message aux filles et fils du Nord Kivu, c’est de continuer à soutenir le Président de la République dans sa démarche vers la reconstruction du pays, vers la consolidation de la paix et vers la refondation d’un Etat fort au cœur de l’Afrique » Pour les prochaines échéances électorales à venir, le Gouverneur de la Province du Nord Kivu a affirmé sans ambages que : « Evidemment, les élections arrivent vers les qui viennent, nous avons vus où nous sommes arrivés aujourd’hui, nous devons accorder encore beaucoup plus de la chance au Président de la République pour qu’il puisse nous amener vers la vision qu’il avait déjà tracé, voici bientôt 4 ans » Enfin, le Gouverneur de la Province du Sud Kivu, l’ancien Conseiller politique du Chef de l’Etat qui s’est lui-même être l’enfant du sérail présidentiel, il a déclaré donc : « Me considérant comme l’enfant du sérail, je me suis retrouvé dans son discours. Et, ça m’encourage, et je me fais le messager d’apporter à la population du Sud Kivu, le message présidentiel dans les détails, et avec des explications, là où il y aura des zones d’ombre pour certains. Et, pour reconstruire la RDC, nous avons besoin de la collaboration de tout le monde et les préalables à tout développement, c’est la paix. Je l’ai dit dans mes 100 jours, je suis heureux et, je me sens soutenu par le discours du Chef de l’Etat » Propos recueillis par Le Scribe  

Les commentaires sont fermés.