Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/07/2010

Monusco: le porte parole confondu

Le Porte Parole de la Monusco exprime son indignation et émet un point

 

Madnodj Mounubai, Porte Parole et chargé des relations avec les Médias a exprimé son indignation ce mercredi 14 juillet 2010, lors de Point de Presse hébdomadaire de la Mission onusienne à Kinshasa suite à une dénonciation faite par l’honorable Ernest Kyaviro, député national qui a déclaré sur les antennes de la station de la Radio, dont il s’était refusé de citer le nom, mais qui est une station bien connue du pays, ayant ne large audience dans l’est et une grande partie du pays.

Selon ses dirres : « Le Porte Parole de la Monusco parlant de la situation de Sange, s’est permis de dire que le gouvernement ferait mieux de renforcer  l’administration au lieu de construire les routes »

Cependant, le Porte Parole de la MONUSCO qui, ignorant totalement la loi organisant la Presse congolaise, s’est mis aussitôt après avoir reconnu un confrère qui a essayé d’établir la vérité sur cette accusation de « façon profesionnelle tenté de retablir la vérité contrairement à la majorité d’entre vous ici dans cettre salle, portant aussi présents la semaine dernière, qui a préféré le confort du silence ».

La loi organisant la presse ne permet pas à un tiers médias de faire un droit de réponse qu’un auttre organe a publié. Il ressort que l’incriminé puisse utiliser le même organe et non un autre média, c’est ce qui fait parfois l’indifférence avéré qu’il souligne dans sa mise au point de mercredi 12 juillet pour rétablir la vérité. En s’attaquant de cette manière aux médias congolais le Porte Parole de la Mission onussienne semble n’est pas voulir faire son travail en vrai diplomate et en vrai professionnel. Il lui sera agréable d’éviter de faire effriter les journalistes congolais contre la loi de leur pays.

 

21:13 Publié dans Rédaction | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.