Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/04/2010

Les femmes veulent encore une liberté de plus

États-Unis : des femmes protestent seins nus

Les nudistes cherchent la libéralisation de leurs us et coutumes

La femme veut qu’elle soit libérée par la civilisation moderne pour qu’elle se montre dans tous ses états en marchant nue. C’est une tendance, en dépit du temps contemporain, où l’homme et la femme marchaient ensemble nus et ils n’avaient aucun gêne ? Aujourd’hui la tendance est entrain d’évoluer. Ne dirons nous pas que l’homme et la femme sont entrain de regarder dans le retroviseur de la civilisation ? Où sommes-nous venus ? Où allons-nous ? Pas d’hypocrisie, est –ce les accoutrements constituent donc la marque de la pudeur à nos jours ?

Cette tendance longtemps entretenu par les nudistes s’évolue lentement et sûrement. Or, il se fait que depuis tout le temps la femme supporte mal l’accoutrment. Les publicistes comprenant cette situation ont présentés plusieurs produits par des femmes à moitié nue. Ceci fait le bonheur des consommateurs.

A Maine, aux États-Unis le 08 avril passé,’’plusieurs dizaines de femmes ont marché seins nus en signe de protestation, provoquant la surprise des hommes qu'elles croisaient sur leur chemin.

L'événement avait pour but de montrer que marcher seins nus pour une femme n'était pas socialement acceptable contrairement aux hommes qui peuvent se montrer. torse nu. Les manifestantes ont donc parcouru la ville escortées par la police et encerclées de centaines d'hommes. Ces derniers admiraient les jeunes femmes et prenaient également des photographies à l'aide de leurs téléphones portables. Ty Macdowell, 20 ans, l'organisatrice de la marche s'est dite surprise et contrariée d'attirer autant l'attention des hommes. Le Maine est l'un des États les plus permissifs des États-Unis en matière de nudité. En effet marcher torse nu n'est pas illégal mais pour les femmes moins socialement acceptable. Les lois sur la nudité n'entrent en compte que si l'homme ou la femme dévoile le bas’’.

Si par conséquent des raisons sus évoquées peuvent être la vraie cause de cette manifestation, nous ne pourrons pas réellement comprendre que c’est la femme qui amène son corps à exposition. C’est vraiment un point de départ pour uin affranchissement de la nature humaine qui a maille à des objets trop coûteux pour embéllir son corps de tout un tas d’histoires qui sont du moins inutile mais d’un besoin de la civilisation actuelle. Marcher ferait le bonheur de la femme. En tout cas, c’est notre avis. L e monde va donc quelque part, seulement il faudrait à l’homme de se faire violence pour éliminer certains tabous. En tout cas vive la liberté.

Ty Macdowell, cette adolescente de 20 ans comprend do nc cette chose, où elle va été tout simplement inspirée.

13:24 Publié dans Passions | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.