Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

31/03/2010

Informations humanitaires de la RDC

 

Situation humanitaire en République Démocratique du Congo

Note d’information à la presse, 31 mars 2010

 

 


Le Bureau de Coordination Humanitaire des Nations Unies, OCHA a rendu son rapport hebdomadaire ce mercredi 31 mars 2010, au cours de point de la Mission des Nations Unies République Démocratique du Congo, rendue à Kinshasa. Ce dont nous publions en intégralité.


Province de l’Equateur

• Une mission humanitaire interorganisations va se rendre le 1er avril à Zongo pour évaluer l’impact des pluies diluviennes de la semaine dernière. Selon les premières informations, plusieurs familles sont restées sans abris.
• Des éléments de la Police nationale congolaise (PNC) viennent d’être déployés à Bokonzi et Makengo pour sécuriser la population à la suite de la présence sporadique des insurgés dans ces territoires.
• L’enregistrement des réfugiés congolais en République du Congo est toujours suspendu depuis le 16 mars pour des questions de sécurité, notamment en matière de circulation sur la rivière Ubangi. Le nombre de réfugiés enregistrés par le HCR au 28 mars est de 69 702. L’enregistrement dans les zones actuellement non accessibles reprendra dès que la situation sécuritaire le permettra.
• Des cas de rubéole sont confirmés dans les zones de santé de Gemena, Mobayi-Bongo et Pimu. Il s’agit d’une maladie éruptive virale qui fait penser à la rougeole mais qui peut provoquer des malformations chez les nouveaux-nés des femmes ayant contracté cette maladie pendant leur grossesse. La République Démocratique du Congo n’a pas encore introduit la vaccination contre la rubéole dans son programme de routine.



Province du Katanga

• Un total de 46 cas de choléra dont trois décès a été enregistré cette semaine à la prison centrale de Kalemie. L’épidémie se serait déclenchée à la suite de l’incarcération d’un malade porteur du vibrion. Les malades avaient été mis en observation au centre de traitement de choléra de l’Hôpital général de référence de Kalemie avant d’être reconduits à la prison. Les tests effectués se sont révélés positifs. L’ONG Solidarités a fourni du chlore afin de désinfecter les bâtiments de la prison.

Province du Nord-Kivu

• Dans la nuit du 26 au 27 mars, des éléments présumés FDLR ont incendié des maisons à Kalevya, à 15 kilomètres de Luofo dans le sud Lubero. La population du village se rend désormais au champ le jour et passe la nuit à Luofo, Miriki ou dans la brousse.
• Le PAM a distribué du 22 au 28 mars à travers Caritas 485 tonnes de vivres à 43 980 déplacés dans le Territoire de Masisi. Une autre distribution est planifiée cette semaine pour 272 retournés à Kalengera (Territoire de Rutshuru) et à Bweremana (Territoire de Masisi).
• Le HCR a accompagné le rapatriement volontaire de 130 réfugiés rwandais (58 ménages) les 23 et 25 mars, ce qui porte le nombre total de retours volontaires à 1 779 dans la province depuis le 1er janvier 2010.
• La province du Nord Kivu a connu une fois de plus cette semaine des attaques contre les acteurs humanitaires. Au total, 48 incidents sécuritaires ciblant les humanitaires ont été répertoriés dans la province depuis le début de cette année.

Province Orientale

• District de l’Ituri : depuis l’ouverture du corridor humanitaire le 20 mars dans le sud du Territoire d’Irumu, 1 630 personnes déplacées sont sorties de la forêt de Mokato Ngazi. Ces personnes sont actuellement installées sur les sites de Ozoba, à 92 km au sud de Bunia, et d’Aveba, à environ 70 km au sud de Bunia. Selon les estimations, quelque 5 000 personnes étaient restées bloquées dans la forêt à la suite des affrontements entre les FARDC et des groupes armés. Les populations déplacées accusent une malnutrition avancée, ont besoin de vivres, d’articles non alimentaires et d’eau potable. Les acteurs humanitaires organisent une réponse.
• Médecins sans Frontières (MSF) construit un site de transit à Aveba pour la vaccination des enfants de 6 mois à 15 ans, avec supplémentation en vitamine A et déparasitage. MSF fait aussi le dépistage nutritionnel et réfère les cas au Centre nutritionnel thérapeutique (CNT) de l’Hôpital général de Geti. Des consultations prénatales et des cas graves ainsi que la prise en charge médicale des victimes de violences sexuelles sont également assurées. Entre les 20 et 29 mars, 628 enfants ont été vaccinés et 37 cas de malnutrition ont été identifiés sur les 459 enfants dépistés. Soit un taux de malnutrition sévère de 8 %. Médecins sans Frontières procède aussi à la distribution d’articles non alimentaires et de biscuits vitaminés (BP5) et organise une aire de repos pour une nuit pour les personnes arrivant le soir ou les plus épuisées. Un total de 291 trousses d’articles non alimentaires a été distribué.
• L’Unicef a mis à la disposition du Programme national de nutrition (PRONANUT) des plumpy nut dans les centres de santé d’Aveba et de Gety. MEDAIR offre une prise en charge médicale gratuite aux déplacés. Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a envoyé une équipe de monitoring de la protection à Aveba/Ozoba pour évaluer les besoins en matière de protection des personnes déplacées concernées par cette crise. Le (HCR) va également déployer deux camions pour le transport des personnes qui sortent de la forêt. L’ONG Solidarités envisage la construction des latrines et l’installation d’une citerne pour compenser la carence en eau potable. Le PAM apporte, à travers l’ONG Lutheran World Federation (LWF), depuis le vendredi 26 mars 2010, une assistance alimentaire d’urgence à 2 000 nouveaux déplacés à Aveba et Ozoba. Ces nouveaux déplacés s’ajoutent à plus de 15 200 anciens déplacés qui reçoivent l’assistance alimentaire du PAM depuis février 2010 dans ces localités.
• Le 24 mars, l’Unicef a lancé dans le District du Bas-Uele la distribution de moustiquaires imprégnées de longue durée (MILD) en faveur de cinq zones de santé du pool de Buta : Aketi, Ango, Buta, Dingila et Likati. Cette opération se terminera dans les prochaines semaines avec la distribution de MILD dans la Province Orientale. Commencée en décembre 2009 avec le concours financier de UNITAID, cette opération devrait permettre la distribution de 5,5 millions de MILD dans les Provinces du Maniema et Orientale.

Province du Sud-Kivu

• Les opérations militaires en cours dans le Territoire de Fizi provoquent des déplacements des populations vers les hauts plateaux d’Uvira et de Fizi. Mais les zones où sont signalés des besoins humanitaires importants présentent des difficultés d’accès physique, en plus des conditions d’insécurité dues aux opérations militaires. Pendant le même temps, des exactions contre les populations civiles continuent d’être signalées dans les Territoires de Fizi, Kalehe et Uvira.
• Un mouvement de retour de personnes déplacées est observé à Matili, Territoire de Shabunda, à la suite de l’amélioration des conditions sécuritaires dans la zone. Selon les autorités locales, quelques centaines de ménages seraient déjà retournées.
• L’Hôpital Dr Rau de Ciriri, à Bukavu, vient de bénéficier d’un lot de cinq kits supplémentaires de médicaments essentiels dans le cadre du projet conjoint Unicef – Bureau diocésain des œuvres médicales (BDOM) de Bukavu. Ce projet vise l’appui à l’amélioration de la qualité des soins obstétriques et néonatals ainsi que la réhabilitation de certains locaux et la formation du personnel.
• Le 29 mars, le HCR a rapatrié 56 réfugiés rwandais, ce qui porte à 623 le nombre de réfugiés rwandais rapatriés depuis le début de l’année 2010. Le nombre total de réfugiés rwandais rapatriés du Nord et Sud Kivu depuis janvier 2010 est de 2 402.
• L’Unicef a remis des trousses scolaires et didactiques aux enseignants et élèves participant au programme d’alphabétisation et de rattrapage scolaire. Quelque 1 850 adolescents – dont 962 filles –bénéficient de ce programme. Il s’agit des jeunes qui n’ont pas pu commencer l’école suite à des déplacements successifs ou qui ont tout simplement abandonné le système scolaire. Plus de 2 100 adolescents – dont près de 1 300 filles – ont déjà participé au programme d’alphabétisation développé par l’Unicef et ses partenaires dans la province.
• Pendant la semaine du 22 au 28 mars, le PAM a distribué à travers l'ONG CEPAC/BDR, 300 tonnes de vivres aux 18 680 personnes retournées des moyens plateaux d’Uvira (Langala, Lemera, Mulenge). Quelques 9 500 personnes retournées à Kiringye, en territoire d’Uvira, ont également reçu 165 tonnes de vivres du PAM à travers l'ONG CARITAS

Commentaires

Merci pour les infos du haut plateau d'uvira. Neanmoins, ma préoccupation est de savoir pourquoi les ongs ne financent pas ou n'assistent pas au désenclavement de ce milieu vue que la population elle-meme a pris l'initiative de relier Magunda-marungu par route. cela permettre le développement de ce milieu.

Écrit par : MWENE-BATU | 02/04/2010

Merci pour l'intérêt que vous portez sur nous. Vous savez, c'est que vous dites là est vrai, mais chaque ong a ses priorités, et si vous leur dites cela, ils ont une réponse bien faite dans leur lmangue, ce n'est pas aux étrangers de travailler à la place des congolais. NOn et non. Si elles ont fait une action quelconque, elles savent ce qu'elles gagnent. Nosu attendrons encore longtemps our le développement de la RDC. Nous lançons un vibrant appel à tous les congolais qui sont dehors de jeter un regard de pitié pour leur pays laisser derrière eux.

Écrit par : Tshibangu | 02/04/2010

Les commentaires sont fermés.