Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

22/03/2010

Quid de la pauvreté dans le monde

La pauvreté un vice à élaguer !

Où va le monde en entretenant une si grande pauvreté?

 

On parie alors que la pauvreté est un vice. Ce n’est pas un modèle de vie pour les populations du monde. Selon les hommes de Dieu, la pauvreté se révèle comme étant une malédiction. Pour quoi les hommes sont ils pauvres ?

Les générations peuvent toujours avoir dans leurs mémoires combien des pauvres qu’ont vécus dans notre monde. Et, nous ne pouvons pas démontrer les voies ou issue pour y en sortir, car la dépendance est un esprit qui tend à réduire l’homme dans un état d’infériorité qui n’a pas son nom.

La pauvreté vient parfois de l‘ignorance. Or, l’ignorance est véritablement une malédiction. L’ignorance vient de manque d’informations. L’homme doit faire des efforts pour acquérir des connaissances parfaites pour sa survie. C’est pour quoi nos contemporains ont du créer des éco les pour partager nos connaissances. Mais cela ne suffit pas, il faut l’information, ce qui est une partage équitable des informations.

Cependant l’homme a développé l’outil d’information indispensable pour l’homme. Que dire pour un peuple qui ne sait ni lire ni écrire ?

L’homme doit être un remède pour l’homme, c’est comme le dit si bien un proverbe africain : « l’homme est le remède de l’homme ».

La Bible par contre démontre ce qu’un pauvre peut faire, s’il a reçu un don de la part de l’Eternel Dieu : « un homme pauvre et sage sauva une ville par sa sagesse. Et personne ne s’est souvenu de cet homme pauvre » Pour cause, il était « pauvre ». Tant qu’il y aura de pauvreté, il y aura l’injustice, le manque de partage, l’obstruction à l’information et la paix n’aura toujours pas lieu. Or, la Bible nous renseigne encore que : « saches que dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traitres, emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force… Mais ils ne feront pas de plus grands progrès, car leur folie sera manifeste pour tous, comme ….

N’aimez pas la pauvreté, et ne laissez personne vivre misérablement à vos côtés,, tandis que vous avez la possibilité de la rendre heureuse. La pauvreté ternie l’image d’une nation et de sa société. Il ne faut pas cacher la pauvreté et étouffer les pauvres par (dés) honneur, comme certains gouvernants les font. C’est pour quoi, les nations doivent ainsi mettre des systèmes économiques au service des populations les plus démunies, afin de venir  à bout de la pauvreté, surtout à bout des vices qui amoindries les capacités des humains, entre autres la corruption, le niveau bas de l’enseignement, les conditions sanitaire, les termes de l’échange, l’accès aux marchés et les conditions de migrations.

La pauvreté est aujourd’hui la cause de mortalité en Afrique et dans le tiers-monde, et cela est un désir du droit humanitaire le plus fondamental de la vie.

 José Saramago, Prix Nobel de littérature parle de la pauvreté comme un des actes attentatoires à la dignité humaine qu’il faudrait combattre, en mettant une « justice globale » en sorte qu’il n’y ait « plus un seul être humain qui meurt de faim et de toutes ces maladies guérissables pour les uns, mais pas pour les autres ».

A cela, on croit savoir la pauvreté est la cause de la propagation à grande échelle de la pandémie universelle qu’est le vih/sida.

Le Scribe

Les commentaires sont fermés.