Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

19/03/2010

Solidarité nationale Congolaise

Distribution des dons collectés lors de la Campagne de solidarité de la Fondation M’Zee Laurent Désiré Kabila

 

Jaynet Kabila dans les deux Kivu le vent dans  la poupe

 

Mission réussie ou accomplie, c’est ce qu’il faut dire pour cette dame qui s’est fait remarquer et, a fait confondre toutes les communautés habituées à aider les plus démunies.

Elle vient de terminer la première partie de la remise de ces dons dans les deux provinces du Nord est du Sud Kivu. La « Dada » de la République Démocratique du Congo peut rassurer toutes ces communautés que dans note pays, nous pouvons certes nous-mêmes nous venir en aide.

La Fondation M’Zee Laurent Désiré Kabila, en collaboration avec l’Initiative des Femmes pour la Paix dans la Région des Grands Lacs ont ouvert les bals en procédant aux collectes des dons. Et, voilà quelques temps ont suffi, comme l’avait souligné aussi le Vice Premier Ministre Adolphe Lumanu qui s’était étonné de voir la quantité et la qualité des dons dont disposés la Fondation dans son entrepôt.

Parmi les kits remis aux bénéficiaires qui n’étaient autres que les déplacés qui sont retournés chez eux, il s’est agi d’un kit  contenant 3 couvertures, car il faut reconnaître les kivu sont une région montagneuse, où il fait tellement froid, des ustensiles de cuisines (casseroles, bidons d’huile) des habits pour les parents (papa et maman) pour les enfants (de bas âges et l’âge adulte),  des houes, des manchettes et des semences (maïs et haricots)

 Dans cette quête, la Fondation M’Zee Laurent Désiré Kabila voulait par l’entremise de sa présidente,  Dada Jaynet Kabila, permettre une bonne réinsertion et à une bonne reprise d’une meileure vie pour tous les retournés.

A cet effet, dès son arrivée Goma, elle s’est dirigée tout de suite à Sake, bravant les montagnes de Masisi, où elle s’est rendue à Rubanga, à Kitchanga, à Mwesso et à Nyanzale…

A Rutshuru, les pygmées étaient à l’honneur. Au cours d’une cérémonie Chez Mwami Ndeze, elle a procédée à la remise des dons collectés par  la communauté nationale. Au moins cette fois la chanson a été échangée par la consonance « internationale ».

Et, au Nord Kivu, elle a bouclée à Sake avec les veuves militaires qu’elle est allée rencontrer à 27 km de la ville de Goma.

Dans son cœur, elle voulait atteindre les concernés, c’est-à-dire les retournés des déplacés qui regagnent leurs villages.

Après le Nord Kivu, elle est allée le week-end au Sud Kivu, où elle s’est rendue dans des zones jadis inaccessibles et dangereuses. C’est pourquoi, on la verra à Mwenga centre, et elle en profita pour s’incliner devant les tombes des femmes martyres enterrées vivantes. Là, elle a posée la première pierre devant érigée la construction d’un mausolée, en leur mémoire.

A Kasika et dans plusieurs autres localités du territoire de Mwenga, elle a communiée avec les retournés des déplacés.

A Walungu, un autre territoire à problème ;  elle est entrée dans des villages, groupements, où elle a apportée l’aide de la communauté nationale. Elle a donc atteint les moindres villages et y assister elle-même nos sœurs et nos frères  et, cela pour éviter des frictions ou autres désagréments pouvant subvenir. La Dada congolaise s’est montré réellement compatissante et serviable. ‘’C’est ça le nationalisme’’, ont clamé certains bénéficiaires.

De ce sursaut de nationalisme, la population du Gand Nord, c’est-à-dire de Butembo a promis de créer la différence en apportant plus que tous les dons collectés dans le pays. Et, la « Dada nationale » a promis de leur revenir après l’étape de Kisangani, c’est-à-dire de la province orientale.

Pasteur Tshibangu

 

 

Les commentaires sont fermés.